édition 2020 du Festival de Théâtre du Hérisson

vu la situation sanitaire et les restrictions actuelles nous décidons, la mort dans l'âme, d'annuler la 19ème édition  du Festival de Théâtre du Hérisson








  

le mot du président

Drôle d’année !

            À l’heure où nous écrivons ces lignes, la tenue de notre 19ème édition du festival  n’est pas garantie… et s’il a lieu, le festival  lui-même sera affecté par ce sacré COVID !
            Affecté dans sa durée déjà. Suite au confinement et aux mesures drastiques qu’il a fallu prendre concernant, entre autre, le spectacle vivant, mesures qui ont été maintenues lors du dé-confinement, l’équipe du festival n’a bien évidemment pas été en mesure de voir les spectacles d’une grande majorité des troupes qui avaient candidaté. Le choix de la programmation s’est donc effectué sur un panel très restreint de compagnies, contrairement aux années passées ; spectacles que nous avions pu visionner avant le fameux mois de mars et captations vidéo reçues mais dont, malheureusement, la qualité n’est pas toujours à la hauteur de celle de la pièce visionnée. Au final, toujours fidèles à notre exigence de perfection, bien que, comme chacun sait, cette dernière n’existe pas en ce bas-monde…  nous n’avons retenu que trois spectacles : « Potins d’enfer » de la compagnie Le Point du Jour, « Crises de mère » par les Compagnons de la Bohème et « le Dieu du carnage » de la Compagnie Mutualiste de la dernière chance, ce qui nous a obligé à réduire la durée du festival sur le dernier week-end de novembre.
            Affecté peut-être dans son déroulement, car d’ici le mois de novembre, tant de choses peuvent encore arriver… et nous ne savons pas encore si les mesures gouvernementales nous autoriseront à accueillir une salle pleine, une demi-salle, dans quelles conditions… ou pas de salle du tout !
            Mais ces événements nous ont permis de percevoir toute l’importance de se retrouver ensemble pour rire, pleurer, s’émouvoir. Et quel magnifique lieu qu’une salle de spectacle pour cela ? En l’absence de salle, le spectacle vivant a profité des beaux jours pour se jouer en extérieur et le public n’a pas boudé le plaisir de ces retrouvailles. Mais en novembre… il fait froid ! Aussi nous espérons vous retrouver aussi nombreux qu’il nous sera possible pour partager de nouveau, ensemble, le plaisir d’un beau moment théâtral et soutenir le monde amateur qui a, lui aussi, souffert… loin de vous !

Philippe Perriard

 





compteur web gratuit sans pub

Information

 Festival du Pays de Bière
devient
Festival de Théâtre du Hérisson












Vous devez être connecté pour ajouter des gadgets que vous seul pouvez consulter
ĉ
Administration du compte,
13 févr. 2020, 03:45
ĉ
Administration du compte,
13 févr. 2020, 03:45