Mongol


Note du metteur en scène

"Mongol. Au détour d'une insulte qui se dégage  du harcèlement quotidien dont il est victime, un enfant va prendre le contrepied de ses camarades de classe et se transfigurer. La culture, l'apprentissage des autres et l'imaginaire se révèlent ici comme de formidables armes au service de l'espoir. Celui de faire face à un monde souvent cruel et impitoyable, le monde de la cour de récrée, mais aussi le monde de l'éducation nationale qui laisse peu de place à la singularité.

Derrière ce texte, souvent dur et sans concession, l'intolérance et la stigmatisation sont mises à bas par la puissance d'identification et l'innocence du jeune Ludovic qui, en partant sur les traces de Genghis Khan, va se révéler à lui-même et aux autres. La preuve que chacun, chaque enfant, porte en lui les ressources pour transformer le cours de son existence. Il suffit  juste de leur faire un peu confiance pour qu'elles se révèlent à soi et  au monde.

Cart ce spectacle, s'il est jeune public, s'adresse avant tout aux pré-adolescents en devenir, mais aussi aux adultes qu'ils côtoient chaque jour. Aux enfants de réaliser combien la connaissance et le rêve peuvent l'emporter sur la bêtise humaine et comment un problème peut devenir une force pour rebondir. Mais "Mongol" est aussi un miroir du monde des adultes qui nous renvoie au propre imaginaire que nous avons un peu perdu et qui nous manque parfois si cruellement .

Cette pièce nous invite à réfléchir autant sur la puissance destructrice de certains mots et du regard négatif projeté par autrui, que sur notre capacité à les transcender en cultivant notre propre regard sur nous même".

La pièce

"Andouille, crétin, débile, niais ...!" Ils peuvent dire ce qu'ils veulent, Ludovic sait bien qu'il n'est pas complètement idiot, seulement un peu lent. A la dernière récré, il y en a un qui s'est écrié: Mongol" ! Qu'est-ce que ça veut dire, mongol ? Pour la première fois de sa vie, il consulte un dictionnaire.

"Mongol, e, adj. : de la Mongolie". Soit ! Ludovic sera donc un véritable Mongol de Mongolie qui se nourrit exclusivement de viande et de fromage, qui connaît sur le bout des doigts l'histoire de Gengis Khan.

Une histoire sensible sur l'intolérance et l'affirmation de soi dans la recherche d'une nouvelle identité.

https://sites.google.com/a/herisson77.com/www/essai/mongol/IMG_7661.jpg?attredirects=0