top of page

Le festival accueille de nouveaux auteurs, la Genèse de leur projet...

Dernière mise à jour : 27 oct. 2023

Pour le 20ème anniversaire du festival de Théâtre amateur du Hérisson, deux créations au programme aux côtés de prestigieux auteurs Pierre Notte, Joel Pommerat, Jacques Rampal et Molière bien sûr.


Pour notre plus grand plaisir, les auteures, nous partagent le secret de leurs coulisses.


Les osselets

Marie-Noelle Billard, professeur, auteure et metteuse en scène, nous retrace l’histoire de cette pièce.


« Il y a quelques années, une jeune comédienne de la troupe se jette d’une fenêtre de son collège un vendredi soir … c’est le choc pour tous … rien ne laissait présager ce drame. Plusieurs semaines plus tard, nous apprendrons qu’elle était harcelée sur Facebook depuis plusieurs mois ! Même si le projet est né plusieurs années après, c’est à ce moment-là que j’ai su que j’écrirais sur ce sujet. Auteure de théâtre, j’écris depuis longtemps sur des sujets de société et notamment des sujets qui touchent les ados, c’était donc une évidence.

Je ne voulais pas raconter l’histoire de cette jeune comédienne, cela aurait été trop douloureux pour moi, mais lui rendre hommage en parlant de la douleur du harcèlement, de l’enfermement dans le statut d’harcelé comme dans celui de harceleur, et du besoin d‘appartenir à un groupe quand on est ado. Il n’y a pas de gentils ni de méchants mais des individus qui se cherchent.

Pour écrire, j’ai choisi des thèmes d’improvisation : l’élève déconnecté, le ou la populaire, le nouveau qui veut s’intégrer ... et j'ai fait travailler mes élèves sur ces sujets. A partir de cette matière, j’ai écrit un texte qui reste en mouvement en fonction de l’évolution de la troupe, en gardant les personnages phares.

J’ai choisi Les Osselets, un jeu totalement oublié tellement en opposition avec le monde de l’électronique qui règne dans les cours d’école aujourd’hui. »




Des vies Défis


Juliet O’Brien, auteure et metteuse en scène nous raconte son désir d’écrire à partir de vraies histoires.

Ses comédiens de l’atelier ont eu pour tâche de collecter de façon anonyme 8 à 10 témoignages d’une heure d’entretien maximum.

Il s’agissait pour chacun d’entre eux de rassembler des événements marquants d’une vie, de défis à surmonter.


Transcrit mot par mot, il a fallu convertir les monologues en dialogues et mettre tous les personnages des récits en action.


Le résultat est un message d’espoir, de force, d’abnégation où la famille, les proches ont une place importante.


Des vies ordinaires sublimées par les mots, le regard de l’autre.


Dans chaque vie il y a une grande histoire à raconter.






Que leur audace et leur talent soient salués.


Quel plaisir de partager cette passion du théâtre, dans la création, l’adaptation, l’improvisation et de profiter ensemble de ces moments de grâce, de communion où le temps s’arrête … juste le temps de la représentation !


« Nous voulons de la vie au théâtre, et du théâtre dans la vie »

Jules Renard




19 vues

Kommentare


bottom of page