RIDEAU GAUCHE.jpg
RIDEAU GAUCHE.jpg
RIDEAU GAUCHE.jpg

Le mot du président

Éditorial du journal du Hérisson à paraître fin novembre

  Après avoir dû annuler au dernier moment l’édition 2020  pour cause de pandémie, nous voilà repartis pour une nouvelle programmation en espérant que la quatrième vague épidémique qui se profile au moment où nous écrivons ces quelques lignes ne nous mette pas une nouvelle fois dans l’obligation d’annuler  !... On croise les doigts !

  Petite nouveauté, le festival entre de plein pied dans la communauté de communes du Pays de Fontainebleau en  intégrant Bourron-Marlotte, et nous sommes heureux d’ouvrir une partie de cette dix-huitième édition aux Bourronais Marlottins ! Je profite de cet éditorial pour remercier une fois encore les élus des différentes communes qui nous recevront encore cette année pour leur soutien et leur accueil.

Pour la seconde année consécutive, la sélection n’a pas été simple avec les mesures liées au confinement, les troupes de théâtre amateur n’ayant pas pu répéter et encore moins jouer leur spectacle pendant de longs mois.

  Mais c’est avec plaisir que nous avons pu reprogrammer les trois compagnies qui auraient dû jouer l’année dernière, deux d’entres elles étant en mesure de nous proposer le même spectacle.

  De fait, nous vous avons concocté un programme de qualité qui donne un bel éventail de l’écriture contemporaine théâtrale et nous espérons vous revoir nombreux à notre rendez-vous annuel. Nous comptons  sur vous pour nous donner votre ressenti à travers vos votes qui décerneront, pour la seconde année, le « Prix du Public » à l’une des six troupes en présence.

 

 

    Philippe Perriard

shutterstock_113921299.jpg